FAQ

Une liste de questions et de réponses fréquemment posées sur le Swiss Climate Challenge.

1. Qu'est-ce que le Swiss Climate Challenge?

Le Swiss Climate Challenge fournit un outil simple qui permet de suivre, de comparer et d’améliorer la mobilité personnelle et l’empreinte carbone associée. Cette évolution s’inscrit dans le cadre du défi mondial consistant à réduire de moitié environ les émissions de CO2 d’ici à 2030 et à atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050.


2. Quel est l’objectif du Swiss Climate Challenge?

La mobilité est responsable d’environ 50 % des émissions personnelles de CO2 des personnes vivant en Suisse (source: inventaire des gaz à effet de serre de l’OFEV et microrecensement de l’OFS). Cela inclut les voyages en avion et à l’étranger, qui représentent à leur tour environ la moitié des émissions dues à la mobilité. Le Swiss Climate Challenge est une initiative qui cherche à agir à ce niveau-là. Il vise à inciter d’une façon motivante les entreprises et les particuliers à réduire leurs propres émissions de CO2 générées par leur comportement en matière de mobilité.

3. Qui se trouve derrière le Swiss Climate Challenge?

Le Swiss Climate Challenge est une initiative de Swisscom, PostFinance, Fonds pionnier Migros et SuisseEnergie. Le Swiss Climate Challenge est programmé par Swisscom. Le Swiss Climate Challenge est également soutenu par MOTIONTAG, basé à Potsdam (Allemagne). Cette entreprise technologique est un pionnier dans le domaine du suivi de la mobilité. Ringier et Bluewin sont les partenaires médias, mais les entreprises, les villes, les communes, les écoles ou les événements peuvent également devenir des partenaires du Swiss Climate Challenge.

4. Quelles sont les possibilités de l’outil?

L’outil, qui peut être intégré dans des applications, suit le comportement de mobilité de l’utilisateur après une acceptation active, sur la base des données de localisation et de mouvement qu’un téléphone mobile enregistre automatiquement. Cela permet de déterminer comment la personne se déplace.

Grâce à l’application, l’utilisateur apprend de manière ludique l’impact de son comportement sur le climat, peut se comparer aux autres, s’améliorer et recevoir des récompenses (voir la section suivante de la FAQ) pour avoir relevé des défis spécifiques.  L’application accompagne le Swiss Climate Challenge par la communication et incite à améliorer l’empreinte carbone propre à chacun. Le calcul des émissions de CO2 et de la consommation d’énergie est basé sur les facteurs de www.mobitool.ch reconnus par l’Office fédéral de l’énergie.

L’application est accessible à tous et n’est pas limitée aux clients de Swisscom.

Quelles sont les récompenses offertes aux utilisateurs du Swiss Climate Challenge?

Le Swiss Climate Challenge propose des tâches (appelées «défis» dans l’application) afin d’encourager un comportement respectueux du climat. Des Green Points («points verts») ou des «pièces vertes» peuvent être gagnés en atteignant certains objectifs en matière d’émissions de CO2 et de comportement de mobilité. Il existe des défis qui sont activés automatiquement après l’opt-in, et d’autres défis pour lesquels il faut s’inscrire séparément dans la zone correspondante réservée aux défis.

Les points verts indiquent le nombre de tâches qu’un utilisateur a déjà réussies dans le cadre du Swiss Climate Challenge. Ils servent uniquement d’incitation à se comparer aux autres utilisateurs et n’ont aucune valeur matérielle personnelle pour l’utilisateur. Dans les défis publics, les points verts de tous les participants peuvent être additionnés et fournir ainsi une contribution caritative à un projet à but non lucratif, par exemple un projet de protection du climat. Cette contribution est financée par un ou plusieurs des initiateurs du Swiss Climate Challenge ou par des sponsors supplémentaires.

Les pièces vertes peuvent être distribuées aux utilisateurs lorsqu’un sponsor (par exemple une entreprise, une commune, une ville) sponsorise une somme d’argent pour un groupe de personnes (par exemple les collaborateurs d’une entreprise ou les habitants d’une ville ou d’une commune). Cette somme d’argent peut être répartie entre les membres du groupe de personnes défini lorsque les tâches définies sont accomplies («défis», voir ci-dessus).

Les pièces vertes sont émises par PostFinance SA, elles ont chacune la valeur d’un franc suisse et ne peuvent être dépensées que sur la place de marché du Swiss Climate Challenge (appelée «récompenses» dans l’application) pour des produits, des services ou des dons durables. La contre-valeur des pièces vertes en francs suisses est déposée 1:1 sur un compte auprès de l’émetteur.

Les pièces vertes visent à récompenser de grands groupes de personnes pour leur comportement respectueux du climat. Pour les restrictions d’utilisation des pièces vertes, il convient de se reporter aux conditions d’utilisation. CG – Swiss Climate Challenge

5. Blockchain et durabilité – comment cela s’articule-t-il?

Notre monnaie verte a l’avantage de fonctionner sur la chaîne privée et permissionnée (Hyperledger Fabric) de La Poste Suisse et de Swisscom. Par conséquent, elle nécessite beaucoup moins d’énergie qu’une blockchain publique et est comparable aux autres applications que nous utilisons. En outre, les centres de calcul de la Poste et de Swisscom sont alimentés à 100 % par des énergies renouvelables.

6. Avec quelles applications le Swiss Climate Challenge peut-il être utilisé?

En principe, le Swiss Climate Challenge peut être intégré à n’importe quelle application. L’intégration peut être étudiée avec les entreprises, villes, communes, manifestations et écoles intéressées, afin de motiver leurs clients, collaborateurs, participants, membres ou élèves à une mobilité respectueuse du climat. La condition préalable est de disposer d’une application forte en utilisateurs dans laquelle le Swiss Climate Challenge peut être intégré et l’intention d’entamer un dialogue avec les utilisateurs de l’application et d’apporter une contribution commune à la protection du climat.

7. Le Swiss Climate Challenge est-il également accessible à d’autres entreprises, événements ou organisations?

Le Swiss Climate Challenge a été lancé pour motiver le plus grand nombre de personnes possible à adopter une mobilité respectueuse du climat de manière ludique. La multiplication de sa portée par des applications d’entreprises, d’événements, d’écoles, d’ONG ou d’autres organisations est explicitement souhaitée. L’outil du Swiss Climate Challenge est fourni à faible coût.



8. Quels types de données sont collectés pour le Swiss Climate Challenge?

L’outil est basé sur les données individuelles de localisation et de mouvement collectées sur le téléphone mobile. Les données de localisation décrivent la position de l’utilisateur et sont nécessaires pour faire correspondre les données GPS aux géodonnées (ce que l’on appelle le «géomatching») afin de déterminer les parcours effectués. Les données relatives au mouvement décrivent le profil du mouvement (par exemple, le schéma d’accélération) et sont nécessaires pour déterminer le type de transport.


10. Comment et où mes données sont-elles stockées et protégées?

Les données et traitements suivants sont à distinguer:

Données d’enregistrement:

Les utilisateurs s’inscrivent avec leur numéro de téléphone mobile.  Cette information est utilisée pour garantir la réidentification de l’utilisateur lors de l’utilisation de l’application.

Données de localisation et de mouvement:

Ce n’est qu’après l’enregistrement et le consentement (opt-in) à l’accès aux données de localisation et de mouvement de l’utilisateur que ces données de mobilité sont collectées et stockées de manière pseudonyme pour chaque utilisateur individuel sur les serveurs de la société MOTIONTAG. Les données de localisation et de mouvement constituent la base de la conversion des déclarations sur le comportement de mobilité sous forme d’émissions de CO2 par MOTIONTAG. Seules MOTIONTAG et Swisscom ont accès aux données pseudonymisées.

Données et coordonnées relatives au climat:

Les émissions de CO2, les distances parcourues par mode de transport et l’impact sur la température de la planète sont calculés à partir des données de mobilité pseudonymisées par MOTIONTAG et stockées dans l’application sur le téléphone mobile de l’utilisateur concerné. En outre, ces données pertinentes pour le climat sont temporairement stockées et évaluées par Swisscom.

Les données relatives au climat peuvent être publiées par l’utilisateur afin de pouvoir être comparées avec celles des autres participants, ce qui constitue une incitation supplémentaire à la protection du climat. Pour chaque contact du carnet d’adresses, le numéro de téléphone mobile et un numéro d’identification sont téléchargés dans l’App Cloud de Swisscom et stockés de manière pseudonyme. Ceci est nécessaire pour permettre la comparaison avec les autres participants. Les utilisateurs peuvent décider eux-mêmes s’ils veulent ou non partager leurs données climatiques avec les autres utilisateurs inclus dans leur carnet d’adresses.

Données agrégées pour d’autres utilisations:

Sur la base de données agrégées (c’est-à-dire des ensembles de données basés sur au moins 20 personnes) du Swiss Climate Challenge, Swisscom est autorisée à commander des analyses en collaboration avec l’EPFL ou l’ETH Zurich ou MOTIONTAG. Elles seront utilisées pour développer des solutions pour la mobilité et des villes plus respectueuses du climat. Seuls les résultats dérivés sont transmis à des tiers (comme les cités de l’énergie suisses), pas les données personnelles. Les données sont complètement anonymisées par agrégation. Il n’y a pas de possibilité de retrouver des personnes individuelles. En outre, ces données ne peuvent pas être utilisées à des fins publicitaires.
Les autres utilisations sont exclues.

11. Qu’est-ce qu’une donnée agrégée?

Les données agrégées sont des ensembles de données qui ne peuvent pas être rattachées à un seul individu. Cela se fait en combinant plusieurs personnes (dans ce cas au moins 20) de sorte que seule la valeur du groupe reste reconnaissable. Contrairement aux données de localisation et de mouvement pseudonymisées, ces données agrégées ne permettent plus de tirer des conclusions sur la localisation d’une personne. Dans le cadre du Swiss Climate Challenge, les ensembles de données agrégées ne sont utilisés que pour des solutions élaborées pour le développement d’une mobilité efficace et la protection du climat par des communes et des villes avec des universités sélectionnées ou avec MOTIONTAG.

12. Comment puis-je refuser l’utilisation de mes données après avoir donné mon consentement initial?

L’utilisateur peut se désinscrire du Swiss Climate Challenge à chaque instant. A partir de ce moment, aucune autre donnée de mobilité ne sera collectée dans l’application. En outre, il est possible d’activer et de désactiver à tout moment la détection de la localisation et des données de mouvement et de fitness dans les paramètres du téléphone mobile.  

Si toutes les données déjà collectées doivent être immédiatement supprimées, il est possible de contacter info@swissclimatechallenge.ch.


13. Combien de temps mes données seront-elles conservées? Est-ce que je peux me désinscrire?

L’utilisateur peut se désinscrire du Swiss Climate Challenge à tout moment. A partir de ce moment, aucune autre donnée de mobilité ne sera collectée dans l’application. Les données de mobilité pseudonymisées et les données climatiques calculées seront stockées sur les serveurs pendant toute la durée de la campagne du Swiss Climate Challenge. Si les utilisateurs se désinscrivent du Swiss Climate Challenge, aucune autre donnée ne sera collectée. Si les données doivent tout de même être supprimées immédiatement, il est possible de s’adresser à Auskunft.Datenschutz@swisscom.com.

14. Comment sont calculés mes émissions de CO2 et mon impact sur le climat?

Les émissions de CO2 sont calculées en fonction des distances effectivement parcourues par les moyens de transport respectifs. A cette fin, les facteurs d’émission de CO2 de Mobitool et l’étude Fraunhofer «THG-Bilanz der E-Mobilität» (bilan des émissions de gaz à effet de serre liées à l’électromobilité) de février 2019 sont utilisés.

L’empreinte CO2 de la mobilité est extrapolée sur la base du comportement de mobilité enregistré et des émissions de CO2correspondantes. L’échelle de température montre le réchauffement moyen de la planète qui se produirait d’ici la fin du siècle si tout le monde sur terre se comportait comme l’utilisateur en matière de mobilité.

Les émissions de CO2 du Swiss Climate Challenge ne sont pas seulement constituées des émissions directes des moyens de transport: l’énergie grise est également incluse. Cela signifie que la fabrication et l’élimination du véhicule, la fourniture d’énergie pour faire fonctionner le véhicule et la construction de routes et de pistes ainsi que l’entretien du véhicule sont inclus. 

15. Pourquoi le thermomètre indique-t-il 1,5 °C, même si je ne cause pas de CO2?

Avec l’accord de Paris, 197 pays ont convenu de viser un réchauffement planétaire moyen bien inférieur à 2 °C, voire mieux, de 1,5 °C seulement. Des niveaux plus élevés de réchauffement entraîneraient des phénomènes météorologiques extrêmes dramatiques et des répercussions sur la société et l’économie.

Le 1,5 °C est déjà atteint par les émissions déjà engendrées. Cela signifie qu’il ne doit plus y avoir d’émissions supplémentaires de CO2afin de respecter la limite de 1,5 °C. Par conséquent, le point de départ du thermomètre est de 1,5 °C. Nous indiquons 1,75 °C comme température cible, ce qui reste bien en deçà de 2 degrés et permet de prendre en compte certaines émissions de CO2 dues à la mobilité.

16. Quelle est la précision des classifications de ma mobilité dans l’application?

Actuellement, la précision de la classification de la mobilité est d’environ 96 % sur les appareils IoS et d’environ 94 % sur les appareils Android.

Toutefois, l’application est beaucoup plus précise dans les zones urbaines que dans les zones rurales. Cela est dû au fait que dans les zones rurales, le réseau d’antennes est moins dense. Celui-ci est utilisé dans les zones urbaines pour déterminer la localisation approximative comme base d’une détermination plus rapide et plus précise de la localisation par GPS. En outre, les téléphones mobiles peuvent parfois ne pas recevoir les données des satellites si la connexion au satellite est interrompue, par exemple par une montagne.

Il est possible de corriger manuellement les informations si un moyen de transport n’est pas indiqué correctement. Des erreurs de suivi peuvent se produire malgré une amélioration constante et peuvent être corrigées manuellement dans l’application. De cette façon, le système continue d’apprendre et peut s’améliorer constamment.

Le suivi peut être interrompu sur certains appareils Android car l’appareil veut protéger la batterie. Le Swiss Climate Challenge étant fortement optimisé sur le plan énergétique, la batterie est en réalité déjà épargnée.

Pour que l’application fonctionne correctement et saisisse les déplacements en arrière-plan, l’optimisation des performances de la batterie doit être désactivée pour l’application dans les paramètres du smartphone. Sur certains modèles de smartphones, notamment ceux fabriqués par Huawei, Samsung, OnePlus et Xiaomi, il existe des modes d’économie de la batterie spécifiques aux applications et adaptés par les fabricants. Ceux-ci sont automatiquement activés dès que l’appareil n’est pas utilisé pendant un certain temps. En conséquence, le système d’exploitation des appareils ne permet pas aux applications de fonctionner en arrière-plan et les arrête lorsqu’elles sont inactives afin de prolonger l’autonomie de la batterie. Pour activer toutes les fonctionnalités de l’application, il faut que tu modifies les paramètres de l’appareil. L’aperçu suivant te donne des indications sur ce à quoi cela pourrait ressembler sur ton modèle de smartphone (pour un aperçu complet des paramètres de l’appareil qui compliquent le fonctionnement en arrière-plan des applications et sur la manière de modifier ces paramètres, tu peux également consulter le site dontkillmyapp.com).

HTC

Paramètres du téléphone > Batterie > Mode d’économie d’énergie > Optimisation de la batterie > Sélectionner l’application MOTIONTAG > Ne pas optimiser > Enregistrer.

Huawei

Passe les paramètres d’alimentation sur «Normal» et ajoute l’application à «Apps protégées» (Paramètres > Paramètres avancés > Gestionnaire de la batterie > Apps protégées > App MOTIONTAG ON).

LG

Si tu utilises Android 6 ou une version ultérieure: Paramètres > Batterie et économie d’énergie > Consommation de la batterie > Ignorer les optimisations > Activer pour l’application MOTIONTAG.

Motorola

Si tu utilises Android 6 ou une version ultérieure: Batterie > Menu à trois points dans le coin supérieur droit > Optimisation de la batterie > Non optimisé > Toutes les applications > Sélectionner l’application MOTIONTAG > Ne pas optimiser.

OnePlus

A propos des paramètres de l’OxygenOS: Batterie > Optimisation de la batterie > Passer à «Toutes les applications» > Sélectionner l’application MOTIONTAG > Ne pas optimiser.

Samsung

Paramètres > Apps > MOTIONTAG > Batterie > Optimiser la consommation de la batterie > Trouver l’application MOTIONTAG > Désactiver l’interrupteur.

Sony

Si tu utilises Android 6 ou une version ultérieure: Batterie > Menu à trois points dans le coin supérieur droit> Optimisation de la batterie > Apps > App MOTIONTAG > Désactivé.

Xiaomi MIUI OS: Si tu utilises Android 6 ou une version ultérieure: Paramètres du téléphone > Paramètres supplémentaires > Batterie et alimentation > Gérer l’autonomie de la batterie > Applications > Application MOTIONTAG OU Paramètres > Batterie et alimentation > Mode d’économie d’énergie des applications > Sélectionner les applications > Application MOTIONTAG > Aucune limite.

Paramètres du site

Assure-toi que tes paramètres de localisation sont réglés sur Grande précision. Paramètres > Paramètres supplémentaires > Confidentialité > Localisation > Définir une grande précision OU Paramètres > Connexions > Localisation > Définir une grande précision.

Réinitialisation de l’AGPS

Effectue une réinitialisation de l’AGPS: installe l’application «GPS Status & Toolbox» puis, dans le menu de cette application, rends-toi sur Outils > Gérer le statut A-GPS > Réinitialiser.

17. Comment l’outil sait-il si je me déplace à pied, à vélo, en train, en avion, en bus ou en voiture?

La société MOTIONTAG a pour objectif de réaliser des analyses intelligentes de la localisation et de s’améliorer constamment. Grâce aux données géographiques, l’itinéraire peut être déterminé en fonction du temps pendant lequel il a été parcouru. Par exemple, les valeurs tirées de l’expérience montrent qu’à une vitesse de 100 km/h, les utilisateurs se déplacent en voiture ou en train. En outre, les données relatives au mouvement et à la condition physique jouent un rôle en interprétant les schémas de mouvement. On peut distinguer le bus de la voiture parce que le bus s’arrête aux arrêts de bus, tandis que la voiture roule généralement en permanence. En outre, le réseau de transport public est couvert. Si la voiture s’éloigne de l’itinéraire des transports publics, cela peut aider à distinguer une voiture d’un train.

18. Dans quelle mesure le suivi vide-t-il la batterie?

Le suivi est optimisé sur le plan énergétique, de sorte que la batterie du téléphone mobile n’est que légèrement sollicitée. Il peut arriver que l’application ait besoin d’un peu plus de batterie si les déplacements sont fréquents et que l’évaluation est souvent consultée.

Le suivi peut être interrompu sur certains appareils Android car l’appareil veut protéger la batterie. Le Swiss Climate Challenge étant fortement optimisé sur le plan énergétique, la batterie est en réalité déjà épargnée.  Tu trouveras des instructions sur la manière de désactiver cette fonction de protection sur les appareils Android pour le Swiss Climate Challenge à la question «Quelle est la précision des classifications de ma mobilité sur l’app?» ci-dessus.

9. Comment les données sur la mobilité sont-elles recueillies?

Avant de pouvoir utiliser les données de mobilité, le consentement de l’utilisateur (opt-in) et l’enregistrement sont obligatoires. Les données de mobilité sont collectées après l’inscription et l’activation par opt-in des données de localisation et de mouvement. L’outil interroge périodiquement les données de localisation du téléphone mobile afin de les renvoyer sous une forme évaluée.


19. Que dois-je faire si l’application se bloque?

Il est normal que le suivi indique le parcours avec un léger retard. La mise à jour des données peut prendre quelques heures.

Toutefois, si l’application ne fonctionne pas, il est possible de procéder de la manière suivante:

·       fermer l’application et la rouvrir;

·       fermer l’application, même en arrière-plan, et la rouvrir;  

·       se déconnecter du Swiss Climate Challenge et se connecter à nouveau;  

·       désactiver et réactiver les données de localisation et de mouvement;

·       redémarrer le téléphone mobile;

·       réinstaller l’application;

·       faire un signalement à info@swissclimatechallenge.ch.

Contact:  info@swissclimatechallenge.ch

Retour